Dr Gilles BUISSON

Charles R. Corbin, soldat de la 3e D.B. a Mortain, en 1944

Dares le numero de septembre dernier4 ont ete publi€s lea t€moignages d'anciens combattants americains revenus en 1997 et 1998 sur lea lieux oir ils se sont battus en 1944. Le Dr. Buisson nous communique, sous le titre u A cent yards de Mortain, 1944, celui de Charles R. Corbin, un autre ancien de I'arm6e amaricaine qui est revenlr a Mortain le 15 juin 1998, orl il a ete 4 Cf. Reuue de VA-chin et du Pays de Granville, t. 75, 1998, p.186-191. Charles R. Corbin est pr€sident de 1'association des andens de Is 3e D. B. amEricaine. II habits Vass, en Caroline du nord. requ par M. Rene Langlois, maire-adjoint honoraire de Mortain, ainsi que par M. et Mme Crenel, proprietaires de la ferme de la Daierie qui fut detruite par les combats.
Lors de la contre-attaque allemande du debut aout 1944, il s'agissait de repousser 1'ennemi. Pres du village de la Daierie, au Neufbourg, 1'objectif etait de reprendre le carrefour de la Tete a la Femme, designe RJ 2726 par Charles R. Corbin. Notre veteran a bien reconnu les lieux qui 1'avaient profondement marque, les champs oit il s'etait battu et d'oiz il apercevait Mortain, notamment 1'Abbaye-Blanche, la Montjoie et la colline Saint-Michel (cote 314).
En 1944, Charles R. Corbin, age de dix-neuf ans, etait soldat de ire classe et servait comme eclaireur dans une section de reconnaissance de la 3e division blindee americaine7 commandee par le major general Maurice Rose, division appartenant au 7e corps commande par.le lieutenant general Collins, dans la ire armee commandee par le general Hodge. Chaque division blindee avait deux; groupements tactiques, A et B, denommes CCA et CCB8 , dont le role etait de soutenir Finfanterie ou les chars de cette division ou d'une division a laquelle un soutien etait apporte, en etablissant des postes d'observation et en assurant le guidage des tirs d'artillerie.9
6 RJ est 1'abreviation de route jonction en anglais, qui peut aussi se dire cross-roads, c'est-a-dire croisement ou carrefour. Le nombre joint a RJ est la cote du lieu. La carte IGN actuelle indique 277 et non 272 pour le carrefour de la Tete a la Femme.
7 Pendant la bataille de Mortain, la 3e division blindee americaine s'est surtout battue au Mesnil-Adelee, au Mesnil-Tbve et a Juvigny-le-Tertre. Dans cette localite, la municipalite a fait eriger une plaque commemorative en son honneur, sur la place de 1'eglise.
8 CC est 1'abreviation de combat command dans les armees anglaises et americaines. Le terme equivalent dans 1'armee frangaise est groupement tactique.
9 Ces explications sont issues d'une lettre du 29 decembre 1998 de Charles R. Corbin a notre redaction, en reponse a une demande de precisions. La reponse contenait d'ailleurs une version modifiee et completee du texte remis au Dr Buisson. C'est cette nouvelle version qui est presentee ici.
J'appartenais a la 391C section de reconnaissance de la batterie A, composee de sept a neuf hommes et equip& d'une jeep et d'un half-track. Pour nous comme pour n'importe quel soldat, les erreurs forgeaient notre experience et la fierte 1'emportait stir la peur.
Au cours de la premiere semaine d'aout, notre mission etait de preter main forte a tine compagnie de fantassins de la 4e division d'infanterielo. Le lieutenant Patterson, le sergent Marik et moi-meme avons emporte la radio de la jeep et sonunes partis ~ pied avec cette compagnie. Nous fournissions le support d'artillerie et noun avons atteint notre objectif apres titre restes coinces Bans tine grange (ou Line ecurie). Nous avolls alors re4~u tin appel nous demandant de revenir pour aller rejoindre la 1 re division d'infanterie 11. Lorsque nous y sommes arrives, nous avons appris qu'un obus avait tue nos chauffeurs Robert Horton et Jean Parenteau, et mis notre jeep hors d'usage.

Next Page